Un monde de crobard

Pages grises et roses d'une vie ordinaire.

08 janvier 2009

Trahison

Nous étions, comme tous les néophytes, pleins de principes et de bonne volonté. Nous ne voulions que le meilleur pour lui, souhaitions uniquement faire tout ce qui était en notre pouvoir pour qu'il commence dans la vie dans les meilleures conditions possibles. Je l'allaiterais au sein, nous ne le laisserions pas pleurer et s'époumoner en ignorant son mal-être, nous tâcherions de ne jamais oublier qu'il n'était pas un adulte, pas même un petit garçon, juste un tout, tout petit bébé perdu et perturbé.

Mais la chanson nous a rattrapés, celle qui dit "seulement y'a la vie, seulement y'a le temps, et le moment fatal où le vilain mari parent tue le prince charmant"...

On a parfois des réactions qu'on ne s'explique pas. En lui glissant ce morceau de silicone dans la bouche, j'ai eu l'impression de prendre un coup dans le ventre, et les larmes me sont montées aux yeux. En lui glissant ce morceau de silicone dans la bouche, j'ai eu l'impression de le trahir...

1e totote pour l'Acrobate, 07 janvier 2009

Posté par PtiCrobard à 21:45 - Acrobaties - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Zen !! On se calme !!!
    J'ai eu le même sentiment pour mon premier fils... j'aurai préféré qu'il suce ses doigts. Je vais pas te faire le topo sur le sensation de succion chez les bébés mais .. voila. parfois : ça les calme, ça les rassure d'avoir ce bout de caoutchouc dans la bouche. Cela ne fait pas de toi une mauvaise mère, bien au contraire !!! et puis il est tout petit ton bout de chou, d'ici un an, tu géreras : pas de tututte dans la bouche quand on sort, elle est la pour des moments précis... dans une boite bien à l'abri. Et puis tu sais, moi je le trouve marrant ton petit bout, On a envie de le croquer...
    Ah oui, pour les bouches bien pensantes qui ne manqueront pas de te faire remarquer par des "comment tu as mis du plastique dans la bouche de bébé ?" Une réponse claire et ferme et surtout te laisse pas déstabiliser, qui connaît mieux le p'tit acrobate ???? Ben oui, c'est toi, donc le reste du monde se tait !!

    Posté par asenzi, 09 janvier 2009 à 12:01
  • Allons, allons, à part Adélie, ils ont tous eu droit à ce petit "ta gueule en plastique" ! , à défaut de notre petit doigt, en attendant qu'ils s'endorment... Ils ont tous craché la tétine avec un air dégoûté et ça nous a fiat plaisir, nous qui étions contre et archi contre... Ne culpabilise pas pour ça, savoure le calme que ça lui apporte, la sérénité que cela t'offre... et enlève-lui dans quelques jours quand il jouera avec ses mains... Bises, douce maman...

    Posté par cécile, 09 janvier 2009 à 14:19
  • IL te remercie de savoir le rassurer, il te remercie d'être si reposée parce que cette nuit, il aura sussoté sa tetine et du coup, il aura trouvé le sommeil. Et puis, certains la gardent, d'autres la lache au bout de 1 mois, j'ai eu les deux cas, dans tous les cas, c'est pas du tout grave. La première des qualités du parent est "le sens de l'adaptation", tirer un trait sur les principes pour simplement s'atteler à séparer le bon grain (les vrais principes importants, intangibles, primordiaux qui feront de ton fils un être sociable) de l'ivraie (les principes à la con qui ne servent pas). Bises

    Posté par clothilde, 09 janvier 2009 à 16:00
  • Meuh non.
    Ca m'a fait la même chose le jour où, en arrivant au petit matin dans le service de néonat' où mes poupons étaient hospitalisé, j'ai découvert sur mes enfants dans leur couveuse d'énormes sucettes leur mangeant leurs petits visages. Je me suis sentie trahie et j'étais très en colère. J'ai appris qu'ils s'étaient époumonnés une bonne partie de la nuit, mon sentiment était décuplé. J'ai voulu les en sevrer de l'immonde objet (à mes yeux à l'époque) à leur sortie de l'hôpital 3 semaines plus tard. Le pédiatre m'a suffisament sermonné pour que m'en passe l'envie. Le besoin de tétée n'est quantitativement pas le même pour tous et téter beaucoup élargit le palais, ce qui serait très bon pour une bonne dentition.
    J'aurais bien aimer ne pas filer l'objet au troisième. J'ai abdiqué la 3ème nuit. Et le 4ème a eu la sienne le 2ème jour.
    Je n'aime pas les photos où elles apparaissent et j'essaie de limiter grandement son apparition hors du lit, mais la sucette à du bon.
    Alors comme dirait ma môman: "t'inquiète pas baby tout ça c'est pas grave" (avec l'accent de la nounou dans Autant en emporte le vent, tu sauras tout).

    Posté par plume, 09 janvier 2009 à 17:42
  • C'était ça ou ton bout de petit doigt qui est en permanence "tout pruneau" et les crampes dans la main quand tu essaies de dormir à côté tout en laissant ton doigt dans sa bouche et qu'il est dans son couffin, alors ???

    Chez nous, la première, qui pleurait énormément, y a eu droit aussi sur les conseils de la puéricultrice et comme j'avais lu qu'on pouvait facilement les en sevrer à 3 mois, je l'ai fait (assez facilement). résultat : elle a sucé son pouce jusqu'à 5 ans !?

    Alors, toujours aussi arc-boutée sur tes principes ? Et s'il n'y a que sur ça que tu le trahisses, je pense que ton fils pourra te remercier !

    Bises

    Posté par telle, 10 janvier 2009 à 21:26
  • aah mais quelle idée !

    my god tu auras tellement d'autres raisons de culpabiliser pendant les 25 prochaines années ! zen

    des bisous

    Posté par Mona, 14 janvier 2009 à 18:43
  • Tu ne pourras jamais le trahir: tu l' aimes et son désaroi est le tien. Tu apprends vite qu'être parent c'est s'adapter en temps réel à toutes les situations. Sa tétine ce n' est rien qu'un peu de bien-être pour ce tout petit. Tu ne lui voles rien, tu voles juste à son secours quand il est malheureux et angoissé.

    Posté par muriel, 15 janvier 2009 à 18:02
  • Asenzi : j'aurais également préféré, mais pour l'instant, les doigts, macache ! ça sert juste à griffer Maman quand on est énervé...

    Cécile : héhé, j'aime bien le surnom que vous lui donnez ! Cela dit, ici aussi, elle vire rapidement au fond du couffin. Hier, on a passé deux bonnes heures à chronométrer, entre 23h30 et 1h30, bien sûr, sinon c'est moins marrant : totote dans la bouche, 4 minutes de succion, éjection de la totote, 15 secondes de battement, reprise des pleurs... remise de la totote dans la bouche, 4 minutes de succion, etc. Bonheur !

    Clothilde : reposée ? j'ai l'impression de ne plus connaître le sens de ce mot-là... Je le redécouvrirai sûrement dans quelque temps. Enfin j'espère !!

    Plume : elle me plaît, ta môman !

    Mona : tu connais le coup des taupinières qui se transforment en Monts Everest au profit de la fatigue ?... J'en souris ce matin, mais sur le coup, j'avoue que j'ai vraiment le sentiment que je ne m'en sortirai jamais...

    Muriel : j'ai pourtant l'impression d'être bien impuissante et inefficace...

    Posté par Le p'tit crobard, 16 janvier 2009 à 11:07
  • De vous lire je ressens encore la culpabilité d'y a voir cédé... Des nuits à le laiser au sein pour qu'il se rendorme, des nuits avec le petit doigt à l'envers et surtout ne pas penser à cette totote. Et puis quand il a découvert ses doigst je mes suis dit qu'il découvrirait son pouce mais non. Alors un soir alors que j'allais reprendre le travail et que mon mari partait en mer, j'ai cédé, culpabilsé et dormi !! Et il a continué à téter comme un chef alors pas de culpabilité?!! Si ça lui fait du bien ça vous en fait aussi !!

    Posté par liliema, 16 janvier 2009 à 16:10
  • ah..ben , je crois que bon nombre de mamans passent par ce sentiment malheureusement.
    Il ya des bébés qui ont un besoin de succion supérieur à celui des autres et qui se calment instantanément avec...C'est le cas de ma puce de 8 mois....Alors que sa grande soeur,3 ans et demi, n'en a jamais ,ô grand jamais voulu(pourtant on a tenté , houu, les mauvais parents)
    Prends soin de toi(enfin quand tu as le temps,hein!! ^^)

    Posté par tichat, 20 janvier 2009 à 18:46

Poster un commentaire