Un monde de crobard

Pages grises et roses d'une vie ordinaire.

02 février 2009

Marquée

De sa vie toute nouvelle, la mienne restera marquée à tout jamais.

doudouIl y a les petites choses qui font sourire ou rire, qui vous disent à quel point vous êtes en amour avec ce petit être issu de vos entrailles - la fatigue et l'énervement qui s'envolent au moindre de ses gazouillis, les larmes dans vos yeux en l'entendant pleurer de douleur quand les coliques frappent, encore et encore, le laissant misérable et épuisé, le fourmillement désormais familier au bout des seins quand c'est la faim qui le pousse à appeler...
La semaine dernière, quand il s'est enfin endormi dans sa nacelle, bercé par le mouvement de balancier d'une poussette manipulée par son papa, au terme d'une soirée éprouvante, c'est bien moi que son doudou est venu consoler de ce couffin vide à côté de mon lit, de cette solitude toute neuve, déchirante. Même pas honte. Enfin, pas trop...

Et puis il y a les traces physiques, éphémères ou plus permanentes - ces zébrures violettes, si impressionnantes sur mes hanches, plus fines mais tout aussi désolantes sur mes cuisses et mon ventre, ultime souvenir de son passage vers une vie nouvelle ; la raideur de mon coccyx et de mon sacrum, en fin de journée, quand la fatigue commence à peser ; et cette douleur vive, si vive, à l'épaule gauche, l'épaule du bras sur lequel il aime tant reposer en position ventrale quand les coliques viennent le déchirer.
Cette douleur, d'abord intermittente, et désormais permanente, qui accompagne chaque mouvement, et me fait appréhender la prochaine colique, maintenant que nous sommes à nouveau seuls tous les deux toute la journée...

Posté par PtiCrobard à 08:45 - Hérissonnades - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    les coliques c'est ce qui a de plus difficile pour tout le monde. Parfois, une petite bouillotte tiède sur le ventre, ça aide un petit peu...

    Posté par Asenzi, 02 février 2009 à 09:36
  • Asenzi : j'ai recouru au coussin de noyaux de cerises chauffé vendredi soir, au plus fort des crises, sous les yeux effarés du papa, qui craignait que cela ne brûle la prunelle de ses yeux. L'effet n'a pas été probant, mais peut-être était-ce qu'il avait déjà trop mal pour que ce maigre soulagement suffise à l'apaiser...

    Posté par Le p'tit crobard, 02 février 2009 à 11:41
  • Hérissonades (j'avais d'abord écrit Jérissonnades..) et acrobaties, j'ai bien mis trente secondes avant de comprendre quel était ce nouveau blog dans mon bloglines...

    Que te dire ? courage, ça passe comme par enchantement à 3 mois pile. Si on te dit que c'est qu'il ne digère pas ton lait (...), tu peux répondre le même mot qu'à ta mère.

    Non, aucune solution, notre première a souffert trois mois durant, elle se mettait à hurler sans discontinuer trente minutes après avoir tété. Massages, portage, et courage !

    Bises

    Posté par telle, 02 février 2009 à 15:28
  • Quel joyeux nouveau nom pour ton blog!
    Concernant les miens, après les coliques des aînés qui nous ont épuisée, j'ai refusé d'entendre le "on ne peut rien faire pour eux, ça va passer".
    L'homéopathie a beaucoup aidé les deux suivants, et chacun avec des granules différentes.
    Dans le livre "homéo bébé" chez Marabout, ils décrivent très bien les différentes attitudes possible des enfants lors des coliques. Tu identifie celles qui correspondent le plus à celles de l'Acrobate, et tu file à la pharmacie chercher les granules miracles (si tu n'es pas hermétique à l'homéopathie bien sûr)!
    Chez les miens ça a été impressionnant de résultat sur le cadet, et assez efficace chez le benjamin.
    En tout cas ça vaut le coup de tenter!!!
    (si tu ne trouve pas d'info sur internet dans ce sens, ou encore mieux le bouquin, j'essaie de remettre la main dessus pour te scanner la page et te l'envoyer par mail... mercredi ou jeudi?)

    Bon courage, et attention à la tendinite du bras, en allaitant tu serais bien avancée!!!

    Posté par plume, 03 février 2009 à 00:17
  • Plume : merci pour le conseil, je vais me mettre en quête du bouquin immédiatement ! Comme je n'ai pas de voiture pour les prochains jours, et qu'il n'y a aucune librairie dans les environs immédiats (et même moins immédiats), on va voir si l'ami Amazon peut me dépanner, une fois de plus... Mais en attendant de le recevoir, je suis preneuse du scan de la page, si ça ne te dérange pas !
    En tout cas, que ça fonctionne ou non, ça vaut le coup d'essayer (croisement de doigts de la jeune maman qui vient de traverser 50 minutes ininterrompues de pleurs et de véritables hurlements de douleur... et de frustration ?)

    Telle : ma filleule n'a toléré aucune autre alimentation que du lait d'amande pendant les trois premiers mois de sa vie - et même ça, ça lui provoquait des coliques. C'est Mme de Trémaine qui m'avait alors pour la première fois parlé du cap mythique des 3 mois / 100 jours (je me demande d'ailleurs si ce n'est pas la seule et unique fois où elle m'ait apporté quelque chose...). Et effectivement, depuis, je le retrouve partout. Allez, il n'y a plus qu'à espérer que l'intensité de ces fichues coliques ne continue pas à augmenter jusqu'à la fin du 3e mois, ou je ne suis pas sûre qu'on termine tous le trimestre sains d'esprit !!

    Posté par Le p'tit crobard, 03 février 2009 à 15:19
  • Pour l'homéopathie, je note moizaussi !

    Bises

    Posté par telle, 03 février 2009 à 16:10
  • Tu m'interpelles, là ? elle ne pouvait pas réussir à digérer le lait de sa mère ? et elle était née à terme ?

    Bon, allez, les petits m'attendent, c'est la sortie !

    Posté par telle, 03 février 2009 à 16:17
  • autre truc: une serviette roulée en travers du berceau, le petit sur le ventre (et donc sur le boudin ainsi formé) puis bercé... ça masse le ventre sans faire mal au bras de la mère (ou presque!) c'est ma mère grand qui avait ça avec celui qui depuis est devenu un ado d'appartement (et c'est moi qui ai des aigreurs d'estomac!!) courage

    Posté par K., 04 février 2009 à 18:04

Poster un commentaire