Un monde de crobard

Pages grises et roses d'une vie ordinaire.

17 septembre 2007

Week-end

On passera sur la fatigue, les moments de (mauvaise) humeur, le mal de dos, lancinant, annonciateur d'un début de sciatique, les membres qu'on retrouve couverts de bleus, indicateurs périodiques d'un mal-être chronique.
On passera sur les moments de découragement devant l'ampleur de la tâche, les ré-arrangements continuels parce que "oh, il en restait, je n'avais pas vu !", l'impression de revivre le mythe de Sisyphe à refaire toujours les mêmes choses, sans jamais en voir le bout.
Et de ce week-end de déménagement d'un ami, on ne gardera que l'essentiel, les petits morceaux à garder au chaud du coeur et à chérir...

Fête de l'Humanité 2007... le plaisir de revoir un ami et sa femme enceinte, venus exprès de province pour prêter main-forte (Monsieur) et apporter un soutien moral (Madame), avant d'entraîner tout le monde à la Fête de l'Huma...

... un compliment, un vrai mot gentil, pour avoir su arranger une pièce de manière un peu plus chaleureuse...

... des rencontres, éphèmères mais agréables, qui confortent dans l'idée que le monde regorge de gens sympas, de gens bien...

''Câlins gratuits''... et dans les allées noires de monde de la Fête, ce jeune homme, porteur d'un panneau "Câlins gratuits", à qui j'ai souri en regrettant ne n'avoir pas pris mon appareil photo, ne sachant si j'oserais l'aborder en arrivant à sa hauteur, et qui a tranché pour moi en m'attrapant au passage pour me serrer contre lui, avant de me laisser repartir dans la foule...

J'aurais voulu lui dire merci ; je crois que je n'ai pas osé...

Posté par PtiCrobard à 11:35 - Petits plaisirs - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Cette mode des embrassades gratuites me surprend et m'intrigue car, toutes forcées qu'elles soient, elles n'en restent pas moins agréables et profitables. un peu comme ces cours de rire.

    Comme si le corps réagisait bien avant notre cerveau.

    Bises.

    Posté par telle, 17 septembre 2007 à 21:00

Poster un commentaire