Un monde de crobard

Pages grises et roses d'une vie ordinaire.

11 décembre 2008

Absence

Il enchaîne des journées de 12 à 14 heures depuis trois mois, parfois cinq, parfois six jours par semaine, et n'a pas su profiter de la dizaine de jours de vacances qu'il avait au mois de novembre pour décompresser. Il va devenir père d'ici quelques jours, et oscille entre enthousiaste impatience et stress caractérisé. Il me harcèle de questions sur mon état, me répète trois fois en deux minutes trente, "tu n'as pas de contractions, tu es sûre ? Ca va, tu es sûre ?" Il est inquiet et hyper-protecteur, mais râle de... [Lire la suite]
Posté par PtiCrobard à 22:35 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

11 décembre 2008

Du temps pour soi

Alors non, la nuit n'a pas été bonne. Et quand le réveil a sonné, ce matin, l'agression m'a semblée insupportable. Je me suis préparée, plus lentement que je ne l'avais prévu, et j'ai changé mes plans à la dernière minute : la peste soit du tram', aujourd'hui, ce serait voiture, et basta ! Il faisait gris et froid, l'autoroute était bouchée, mon pare-brise ne cessait de s'embuer, ma carte de stationnement était vide, tout comme mon porte-monnaie, et le premier tabac auquel je me sois adressée n'acceptait ni les chèques, ni les... [Lire la suite]
Posté par PtiCrobard à 18:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 décembre 2008

Clic clic, cliquète...

Un réveil trop matinal,une visite à la maternité pour l'évaluation mensuelle de la situation, un médecin en retard dans son planning de consultations,et hop ! voici l'acte de naissance d'un petit bonnet tout doux ! Modèle La Droguerie, "Bonnet à revers", in "Des bébés toutes l'année à La Droguerie". Il est né en deux heures de temps, des restes de cachemire des écharpes tricotées pour les parents de son petit destinataire. Ben oui, le pauvre petit chat n'avait aucun bonnet digne de ce nom pour la maternité... [Lire la suite]
Posté par PtiCrobard à 17:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 décembre 2008

Petites choses sans conséquences

Est-ce d'avoir (enfin) préparé l'essentiel des affaires qu'il nous faudra emporter à la maternité ? j'ai cru, un moment, que cette contraction inhabituellement douloureuse nous annonçait que la journée, commencée à deux, se terminerait à trois. Et puis, rapidement, m'est venue la certitude que non, cet enfant ne partagerait pas sa date d'anniversaire avec feu son arrière-grand-père. Alors j'ai continué les préparatifs, paisiblement. J'ai lavé la deuxième écharpe de portage, après en avoir fixé les couleurs au sel et au vinaigre.... [Lire la suite]
Posté par PtiCrobard à 03:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
04 décembre 2008

Pesanteur

L'échéance de cette drôle d'aventure (ou plutôt, de son préambule) se rapproche, et point n'est besoin d'un calendrier pour m'en informer. La fatigue, les nuits de plus en plus mauvaises, passées à essayer de dormir en position assise pour avoir une chance que le (maigre) contenu de mon estomac ne reparte pas illico par là où il est arrivé, le souffle court, l'impression constante de pesanteur, et cette sensation toute récente de tension permanente dans mon ventre me le disent bien plus exactement encore que les savants calculs de la... [Lire la suite]
Posté par PtiCrobard à 17:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
01 décembre 2008

Chassé-croisé

Parfois, la vie vient vous gâter, et vous rappelle que vous connaissez des gens formidables... ceux-là même que vous aviez vous-même prévu de gâter ! Il en est allé ainsi la semaine dernière, où un colis en provenance de chez Telle... Du coton, de l'éponge, du velours, de la ficelle, des perles... et beaucoup de savoir-faire ! a devancé de quelques jours un colis à destination de chez Telle... Du cachemire "rose thé", une paire d'aiguilles en bambou, quelques breloques, et beaucoup de plaisir ! Et... [Lire la suite]
Posté par PtiCrobard à 14:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

26 novembre 2008

Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre...

Il aura fallu quelques années pour que me lancer dans cette démarche soit possible, quelques mois supplémentaires pour collecter les pièces nécessaires, et quelques mois encore pour qu'un juge, submergé de dossiers, m'accorde une audience pour statuer sur ma demande. Quelques heures d'attente encore, et ce soir, me voici "ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre", tant il est vrai que notre identité nous définit. Ce soir, alors que je n'ai encore aucun papier pour en témoigner, ma vie change, un tout petit peu,... [Lire la suite]
Posté par PtiCrobard à 21:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Petits maux pour grande aventure

Neuvième mois, dernière ligne droite. Voilà des semaines déjà que je ne vois plus ce qui se passe sous mon ventre (même si j'ai parfois tendance à l'oublier, ce qui me vaut actuellement une jolie marque brun-rosé de la taille d'une pièce de 20 centimes, souvenir d'une rencontre brûlante avec la bouilloire, un matin de grosse fatigue...), des semaines que mes nouvelles rondeurs sidèrent l'Amoureux, toujours aussi amoureux, et qui, comme moi, se demande où mon corps va chercher toute cette énergie, toute cette matière. Des semaines que... [Lire la suite]
Posté par PtiCrobard à 11:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
07 octobre 2008

Toujours pas...

Eh non ! toujours pas de connexion à la maison, et donc aucun moyen pour moi de vous donner des nouvelles, ou de prendre des vôtres ! J'enrage...Bref, j'espère que tout cela sera vite réglé, et que je pourrai vite vous retrouver. C'est que ça me manque de vous lire, dites ! De vous parler, aussi, soyons honnête... ;-)Je vous embrasse, et vous dis (j'espère !) à bientôt !
Posté par PtiCrobard à 20:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 septembre 2008

En pointillés

"En pointillés" - c'est ainsi que semble s'écrire ma vie ces derniers temps. Le déménagement s'est passé. Bien, je n'irai peut-être pas jusqu'à le dire, mais disons qu'il s'est passé, sans dégénérer en engueulade monumentale ou règlement de vieux comptes entre les déménageurs. Arrivés à 7 heures du matin pour les premiers, ils ont travaillé comme des dingues, mais n'ont pu finir avant 21 heures. Depuis, nous vivons dans une forêt de cartons. Parce que le pire, dans un déménagement, c'est qu'on en n'a pas fini quand le... [Lire la suite]
Posté par PtiCrobard à 15:20 - - Commentaires [11] - Permalien [#]